Description Qty Item Price  
your basket is empty

sub total£0.00  
£ $
proceed to checkout

Convergence Ingénierie système, modélisation et simulation 

Contexte industriel

Aujourd’hui, la simulation numérique est largement utilisée par toutes les entreprises industrielles, de toute taille, et devient incontournable pour trouver des solutions innovantes et optimales dans le contexte de la conception initiales de produits, systèmes ou systèmes de systèmes de plus en plus complexes. Elle intervient dans toutes les phases du cycle de développement et fait appel à des technologies de simulation multi-physiques, multi-échelles qui induisent une collaboration interdisciplinaire intense et la garantie de cohérence sur l’ensemble de la chaine numérique (continuité).

Un changement de paradigme va impacter les modes de développement des produits et systèmes complexes dans le futur proche, pour passer de l’ « engineering analysis » à ce que les experts du domaine appellent « the behavior-based engineering simulation ».

Cela passe évidemment par une convergence des concepts, méthodes et des outils et plateformes entre l’ingénierie systèmes (IS) avec l’approche et le monde de la simulation numérique et plus généralement de la conception basée sur la simulation (engineering analysis) et plus largement du test physique.

Selon Jean-Luc Garnier, Directeur technique de l’AFIS : « Si la notion de modèle est présente dans l’IS via le courant MBSE (model-based system engineering), ce n’est pas le cas de la simulation des systèmes avec la difficulté de modélisation des architectures. ». Cependant, la simulation peut contribuer à l’approche interdisciplinaire prônée par l’IS à travers les technologies de simulation multiphysiques et de co-simulation OD/1D/3D. Par ailleurs la simulation est indispensable pour la validation des modèles lorsque les tests physiques deviennent trop couteux ou seulement irréalisables. La simulation peut également détecter et valider les modèles les plus « prometteurs ».


Lancement de l’initiative en France

Lors de la table ronde organisée pendant la Conférence NAFEMS France 2017 (Paris, 9 juin), il avait été convenu par les participants de l’intérêt de mener en France une initiative locale, conduite par les industriels, avec pour mission d’informer et de rapprocher les hommes et les équipes pluridisciplinaires. Afin de ne pas créer la énième organisation avec les contraintes que l’on connait, il a été plébiscité une initiative menée par l’AFIS Association Française d'Ingénierie Système (https://www.afis.fr/), représentant INCOSE en France et association regroupant les meilleurs experts du MBSE (Model based system engineering).


NAFEMS est associé avec INCOSE au sein du SMS Working Group (System Modelling & Simulation working group), consortium crée en 2015 qui travaille sur ces sujets au niveau international dans un contexte de neutralité vis à vis des offreurs et focalisé sur les besoins des industriels.

Ce consortium a pour principaux objectifs :

  • La promotion des technologies, concepts, méthodologies de convergence

  • Influencer les directions de recherches technologiques et des standards (périmètres, complétude)

  • D’établir un pont entre les 2 mondes de l’IS et de l’ingénierie par la simulation et l’analyse

Cela comprend les formations, la communication, la promotion des standards et le développement des guides pour les exigences pour le bénéfice de toute la communauté de la simulation.

En 2016, le Conseil d’administration de L’AFIS, à l’initiative d’Alain ROUSSEL de C-S et Directeur de l’AFIS, a décidé de soutenir cette initiative et de mettre en place un groupe de travail début 2017 dont l’objectif sera de déterminer, après enquête auprès des adhérents, quels seraient les projets que pourraient mener un comité technique AFIS en France, en coordination avec le SMS group NAFEMS-INCOSE.  

Les thèmes suivants semblent présenter un intérêt majeur pour la communauté :

  • contribuer à l’adaptation des concepts généraux de l’approche V&V système à la simulation numérique.

  • Définir les rôles respectifs des architectes systèmes et des experts de la simulation et modélisation

  • Etablir des guides pour aider les équipes à mieux définir en amont les objectifs, les tâches et les liens avec les modèles de l’IS

  • Définir les caractéristiques standard des modèles (carte d’identité)

  • Définir les types d’interactions entre les 3 domaines de l’IS, de la modélisation & simulation et du développement logiciel dans l’optique d’une gestion cohérente et globale de la qualité.

  • Assurer la coordination avec les travaux du NAFEMS-INCOSE SMS WG et des autres groupes de travail sur le thème

De son côté NAFEMS France travaille étroitement avec quelques-uns des membres du SMS Work Group et leurs partenaires pour promouvoir des travaux déjà engagés dans le cadre de projets labellisés, notamment par les pôles de compétitivité  system@tic, moveo et Itrans. Les principaux acteurs de ces travaux sont aujourd’hui des PME, DPS (Digital Product Simulation), EIRIS Conseil et DeltaCAD , en collaboration avec leurs partenaires industriels PSA et Valeo et des laboratoires de recherche, SUPMECA et l’UTC de Compiègne. Les résultats seront exposés à l’occasion d’une formation animée par EIRIS Conseil, à destination des spécialistes de la simulation et qui sera proposée lors de la Conférence mondiale NAFEMS 2017 de Stockholm au mois de juin prochain. Parallèlement, un  workshop sera organisé avec l’aide de Mark NORRIS, animateur du groupe de travail SDPM (Simulation Data & Process Management) de la société de conseil The SDM Consultancy (UK).

Pour tout renseignement contacter : Didier LARGE, agent exclusif de NAFEMS en France

Tel +33 (0)1 30 41 37 45 ou Mobile +33 (0)6 85 88 21 62 email didier.large@nafems.org


Details

Location: Paris France
Date: February 12, 2017