Les Défis de la Simulation Multiphysique

Les Défis de la Simulation Multiphysique

Les Défis de la Simulation Multiphysique
Réalité et ambitions du couplage MP

 

Dans la réalité industrielle, la plupart des scénarios d’engineering sont multiphysiques : mécanique, hydraulique, acoustique, électricité, magnétisme, climats, chimie,… chaque physique a son domaine et ses lois propres, souvent interdépendantes. Pour des raisons d’économie, de manque de temps ou d'excès de complexité, nous choisissons cependant de ne les prendre en compte que séparément dans la plupart des études de simulation numérique.

En toute rigueur, la réalité exigerait bien souvent de considérer les couplages multiphysiques dès la construction du modèle et de réaliser des simulations prenant objectivement en compte les interactions et les couplages entre domaines. Simple à dire, plus difficile à mettre en oeuvre en raison d'un certain manque de confiance dans les logiciels et du peu d'expérience des ingénieurs dans la pratique.

Ce passage du modèle monophysique à la simulation multiphysique constitue un nouveau défi qu’éditeurs et ingénieurs sont en train de relever. Les progrès réalisés montrent que les outils deviennent matures et apportent des résultats chiffrables tant sur le plan technologique qu’économique.

L’objectif du séminaire est de faire un point sur ces avancées et, à travers un panel d’exemples multidomaines, de dresser un état des lieux de la réalité et des ambitions du couplage multiphysique.

PRESENTATIONS

Guillaume PEPIN, Adjoint au Chef de service Évaluation et Analyse de Performances, Direction Scientifique de l’ANDRA, présidera le séminaire.

Roger OHAYON , Professeur titulaire de la Chaire de Mécanique au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et Directeur du Laboratoire de Mécanique des structures et des systèmes couplés (LMSSC),
et
Mark CROSS , Professeur à l'Université de Swansea, spécialiste de la modélisation numérique des phénomènes multiphysiques,
introduiront ce séminaire en tant que keynote speakers .

Les communications présentées par AIRCELLE, AMS, ANDRA, AREVA, CNAM, EMA, ONERA, RENAULT, SWANSEA, VALEO ... apporteront un témoignage concret sur les méthodologies mises en œuvre et les études en cours dans l’industrie pour traiter des interactions et des couplages entre domaines multiphysiques :

Prédiction du flottement de chevrons tuyère par simulation couplée fluide-structure (AIRCELLE-Gro

upe Safran)

Simulation d’une pompe à membrane ondulante par interaction fluide-structure (AMS )

 

Les problématiques et les enjeux de la simulation multiphysique pour les stockages de déchets radioactifs (ANDRA )

La modélisation numérique du soudage. Méthodes et modèles d’analyse de l’échelle du joint à celle des structures : couplages magnétohydrodynamique, thermo-métallurgique et mécanique (AREVA)

Vibrations de structures couplées avec des fluides internes. Modélisation mécanique et numérique (CNAM )

Interaction fluide-structure dans le déploiement rapide d’une structure gonflable (EMA )

 

Analyse piézo-thermoélastique par éléments finis appliquée aux microcapteurs inertiels vibrants (ONERA )

Multiphysique dans la lubrification des paliers hydrodynamiques de moteurs thermiques (RENAULT)

Prospect and Challenges in the Computational Modeling of Multiphysics Processes and Systems (SWANSEA )

Simulation électrique et thermohydraulique de systems mécatroniques en éléments finis (VALEO )

Une large place sera donnée après chaque intervention et tout au long de la journée aux discussions et à l’échange de vues entre les participants, les conférenciers et les éditeurs.